• Karima BENNOUNE à Rouen le 25 maiLe CREAL (Comité de RÉflexion et d'Action Laïque) de Seine-Maritime me demande de relayer l'information relative à la venue de Karima BENNOUNE à Rouen le 25 mai, ce que je fais ici bien volontiers.

    La venue de Karima Bennoune à Rouen le 25 mai est exceptionnelle.

    Pas seulement parce que cette américano-algérienne est professeure de droit à l'Université Davis de Californie, mais aussi parce qu'elle a reçu le prix Dayton pour la paix en 2014 pour son dernier livre enfin traduit en français. Si elle a été nommée Rapporteure spéciale des Nations Unies en 2015 dans le domaine des droits culturels, c'est en tant qu'auteure de Votre fatwa ne s'applique pas ici qu'elle tiendra une conférence à Rouen le 25 mai à l'invitation du CREAL 76 soutenu par la Ligue des droits de l'homme de Rouen. (A noter : inscription obligatoire en écrivant à cette adresse)

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Je sais qu'en vieillissant, on perd des neurones mais quand même ! Depuis une quinzaine de jours, on entend et on lit, dans tous les média aux ordres, que la grève à la SNCF coûterait 20 millions d'euros par jour, celle d'Air France 25 millions et qu'avec tout ça, le pays, qui avait déjà du mal à se redresser, est en péril. Si on le dit à la télé, c'est que ça doit être vrai ? Enfin, moi, c'est ce que j'ai toujours cru : quand c'est marqué "vu à la télé", c'est que c'est pas des carabistouilles.

    Et c'est là que je ne comprends plus parce que depuis longtemps (mais ça c'était avant), on nous disait sur tous les tons que "le travail coûte (trop) cher", "le coût du travail est exorbitant", etc...

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Pronostic vital engagé ?Il y a un gros malaise dans la Santé, et ce n'est pas d'hier. Dernièrement, les personnels de Janet n'ont eu d'autre solution pour attirer l'attention sur les problèmes de l'hôpital psychiatrique, que de manifester lors d'une réunion du conseil municipal, alors que cela fait longtemps qu'ils alertent les pouvoirs publics, l'Agence Régionale de Santé (ARS) en particulier.

    Lors de la manifestation du 22 mars, le personnel gréviste de l'hôpital était encore en pointe, en tête de manif.

    A la prochaine assemblée plénière du conseil régional, le 9 avril, la directrice de l'ARS est invitée, pour exposer l'état de la santé dans la région et répondre aux questions des conseillers et conseillères.

    Pour préparer cette réunion, j'ai rencontré vendredi dernier, 23 mars, pendant une heure et demie, des militant-e-s de Sud Santé qui m'ont brossé un portrait de l'état de l'hôpital public au Havre.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    1 commentaire
  • Bravo au CRIF !Oui, bravo au CRIF (Conseil "Représentatif" des Institutions Juives de France), qui, par sa politique de gribouille, son amalgame honteux entre Marine Le Pen et Jean-Luc Mélenchon, a permis que la marche blanche en hommage à Mireille Knoll et contre l'antisémitisme soit manipulée de fait par l'extrême-droite. Belle réussite en vérité !

    En fait, le CRIF n'est pas représentatif des juifs de France, mais c'est la courroie de transmission de la politique de l'état d'Israël. Il reproche à l'extrême-gauche, aux Insoumi-se-s, à Ensemble !, de soutenir le mouvement international "Boycott Désinvestissement Sanctions" (BDS), qui vise à sanctionner réellement Israël pour sa politique de colonisation et d'apartheid, en boycottant les produits israéliens et en organisant également un boycott universitaire, sportif, culturel.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Tribune : contre la répression à La Poste et ailleursDans une tribune publiée hier soir dans Libération, et dont je suis signataire, députés, syndicalistes et personnalités civiles demandent à la ministre du Travail de refuser le licenciement du secrétaire départemental 92 de Sud Activités postales, Gaël Quirante.

    Lorsqu'on lit cette tribune sur son média d'origine (voir ici), et qu'on a la malheureuse curiosité de regarder les commentaires, on se dit que les lecteurs et lectrices de Libé, ce n'est plus ce que c'était. Dans ces commentaires, que des glaires réactionnaires, des vomis jaloux, des éructations populistes. La lie...

    Lisez-là donc plutôt ici, ce sera moins déprimant :

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    votre commentaire



    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires