• 8ème circonscription de Seine-Maritime : Jean-Paul LECOQ, notre député

    8ème circonscription de Seine-Maritime : Jean-Paul LECOQ, notre députéAu nom du mouvement Ensemble ! de la région havraise, capitale de la lutte contre l'injuste « loi travail » imposée par le 49.3, je tiens à apporter mon plein et entier soutien à la candidature de Jean-Paul LECOQ dans la 8ème circonscription. Suite aux résultats des présidentielles, qui ont heureusement écarté le FN du pouvoir, mais pour y porter un ultra-libéral dont les couches populaires n’ont rien à attendre, nous aurons besoin de députés comme lui pour résister et porter notre voix à l’assemblée.

    Soutien de la première heure à Jean-Luc Mélenchon, fort de son expérience d'ancien député, Jean-Paul a été de tous les combats : que ce soit contre les licenciements ou les fermetures (Sidel, Lafarge, Isoplas…), ou au contraire pour promouvoir l’accueil de nouvelles infrastructures industrielles (usines d’éoliennes au Havre…). On le retrouve également dans les combats pour la défense des services publics, de l’écologie, de l'égalité des chances face aux discriminations fondées sur l'origine.

    Ouvert au-delà de nos frontières, il sait aussi exprimer son soutien aux peuples opprimés en s’investissant en personne : on le retrouve sur la « flotille pour Gaza » en 2011, arrêté et expulsé de Casablanca en 2010 pour avoir voulu apporter son soutien aux Sahraouis opprimés par le pouvoir marocain (Gonfreville l’Orcher, ville dont il est le maire, est jumelé à J’Réfia, au Sahara occidental). Il est l’un des rares députés à soutenir l’option du référendum d’autodétermination au sein de toutes les îles des Comores en 2010, contre la départementalisation de Mayotte.

    C’est également un militant infatigable de la paix : ainsi, Gonfreville l’Orcher accueille depuis plusieurs années des passagers du paquebot pacifiste japonais « Peace Boat ».

    La gauche du Havre et de sa région ne peut pas se passer de Jean-Paul Lecoq comme député !

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    1
    Mel Amar
    Vendredi 12 Mai à 12:25

    Les autres candidats qui veulent aider le peuple à s'opposer aux mesures de destruction du code du travail, des services publics et de l'environnement de Macron, c'est-à-dire MM. François Panchout, de France Insoumise, et M. Pierre Dieulafait, d'EELV, devraient faire savoir à leur parti qu'ils considèrent que Jean-Paul Lecoq, par son implantation et son action, est le mieux placé pour réussir, et envisager de se retirer. Leurs idées seront sans doute défendues par d'autres candidats dans les autres circonscriptions.

    Pour l'instant, la députée sortante socialiste, Mme Catherine Troallic n'a pas expliquée si elle changera la façon de penser et d'agir qui l'a amenée à soutenir les mesures de Valls les plus contestables.

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :