• Bac de Quillebeuf : la région doit s'engager !

    Bac de Quillebeuf : la région doit s'engager !Le maire de Quillebeuf avait invité les élues et élus des département de l'Eure, de la Seine-Maritime et de la Région - tout au moins ceux et celles des environs proches, à une table ronde, le 26 avril.

    Je ne pouvais assister à cette réunion, néanmoins, j'avais préparé une lettre (voir ici, en version "brute") que le groupe des élus Communistes et du Front de Gauche à la région a envoyée au préalable à Hervé Morin, avec copie aux acteurs concernés, lui demandant que la région prenne position quant à une éventuelle participation dans les frais d'exploitation du bac. Si la région, qui a récupéré la compétence "transports" ne remplit pas ses devoirs, le risque est grand de voir revenir un péage sur ce bac, emprunté tous les jours dans les deux sens par les personnels des entreprises de Port-Jérôme.

    Le service des bacs est un service public, et l'instauration d'un péage amènerait une rupture d'équité par rapport aux usagers des autres bacs de Seine-Maritime.  Pire encore, si le bac venait purement et simplement à disparaître, cela obligerait les usagers à emprunter le pont de Tancarville, rallongeant ainsi les temps de trajets, et augmentant d'autant les péages.

    Céline Brulin, également conseillère régionale, a défendu notre position lors de cette réunion (vidéo ci-dessous) :

    Bac de Quillebeuf : la région doit s'engager !

    Voir aussi mon précédent article sur le bac de Quillebeuf.

    Avec les élu-e-s du groupe Communistes et Front de Gauche à la région, nous resterons très vigilants sur les suites à donner afin que le service des bacs reste un service public et gratuit.

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :