• La république des copains et des coquins, ça suffit !Encore une fois, la justice de classe a frappé. Utiliser cette expression aujourd'hui est devenu tellement fréquent que l'on ne saisit même plus la portée de ce qu'elle signifie. Ce serait presque devenu un pléonasme.

    Christophe Dettinger, le boxeur Gilet Jaune qu'il n'est plus nécessaire de présenter, a écopé hier d'une peine de 30 mois de prison, dont 18 avec sursis. Malgré un aménagement de peine qui l'autorise à garder une vie familiale et professionnelle dans la journée, il devra venir coucher tous les jours en prison.

    Je ne porterai aucun jugement de valeur sur l'action de Christophe Dettinger. En tous cas, je ne joindrai pas ma voix au concert des hypocrites qui proclament, la main sur le cœur, que l'on ne doit pas frapper un policier, grand défenseur de l'ordre républicain devant l'éternel. Christophe Dettinger a regretté son geste devant la cour. On peut le comprendre : lorsqu'on se retrouve seul devant un tribunal, on peut avoir peur de finir en prison et détruire sa vie. Mais que celui ou celle qui prétend savoir exactement comment il ou elle aurait agi à sa place, lorsqu'on se fait gazer en pleine face et que l'on est témoin de violences et d'injustices policière manifestes, lui jette la première pierre.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • L'histoire bégaye. Ou : l'humanité est-elle inhumaine ? Il y a tellement de choses à dire et à faire dans la situation sociale actuelle que la souris m'en est tombée des mains pendant un certain temps, trop longtemps ! Le problème étant : par où commencer ?

    Hé bien commençons, si vous le voulez bien, par tout autre chose que la répression, la dérive autoritaire des institutions étatiques, les "grands débats" bidonnés d'avance, les déclarations pathétiques (voire stupides, comme celle de Marlène Schiappa qui veut qu'on lui "donne les noms" ! Et puis quoi encore ! ) de nos ministres. Toutes choses sur lesquelles d'autres que moi se sont déjà moult exprimés, et sans doute mieux que je ne pourrais le faire.

    Je voudrai vous parler ce soir d'une histoire qui s'est déroulée il y a bientôt 80 ans, à quelques mois près.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Ces derniers jours, des propos ou des tweets de dirigeants de la France Insoumise sur l’immigration, suite à l’annonce de la création en Allemagne du mouvement « Aufstehen », de Sarah Wagenknecht, ont ouvert une polémique dans les rangs de la gauche.

    Ce fut d’L'immigration est-elle soluble dans l'humanisme ?abord Djordje Kusmanovic, l’un des porte-parole de France Insoumise, qui mit les pieds dans le plat en déclarant : « Le discours que tient Sarah Wagenknecht sur la question migratoire me semble donc être de salubrité publique » 

    Et en explicitant ensuite sa pensée : « Sur la question migratoire, en particulier, la bonne conscience de gauche empêche de réfléchir concrètement à la façon de ralentir, voire d’assécher les flux migratoires, qui risquent de s’accentuer encore du fait des catastrophes climatiques. Plutôt que de répéter, naïvement, qu’il faut accueillir tout le monde, il s’agit d’aller à l’encontre des politiques ultralibérales, ce que la social-démocratie a renoncé à faire. »

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    1 commentaire
  • Que le ciel lui tombe sur la tête !Rions un peu. Notre ami Emmanuel Macron ne manque pas une occasion d'étaler son absence sidérale de culture générale. Un digne émule de Sarkosy dans ce domaine. Et lorsqu'on sait que Macron a donné un cours de culture générale à Sciences Po, la réaction est au choix : soit ça fait peur, soit on comprend mieux pourquoi nous en sommes arrivés là avec nos dirigeants actuels !

    De quoi s'agit-il ? Évidemment, de ce dont tout le monde parle aujourd'hui : du fait que nous serions des Gaulois réfractaires au progrès et aux réformes. Ce qui veut dire, dans le langage macronien : des espèces d'hommes des cavernes barbus et chevelus (je ne dois pas être très gaulois alors) courant les forêts à la recherche de sangliers, ne pensant qu'à faire des banquets arrosés de cervoise.

    Sans doute, en nous qualifiant de "gaulois", pense t-il être lui-même un César qui va nous foutre la pâtée et nous faire mordre la poussière. Il en rêve.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    1 commentaire
  • Je sais qu'en vieillissant, on perd des neurones mais quand même ! Depuis une quinzaine de jours, on entend et on lit, dans tous les média aux ordres, que la grève à la SNCF coûterait 20 millions d'euros par jour, celle d'Air France 25 millions et qu'avec tout ça, le pays, qui avait déjà du mal à se redresser, est en péril. Si on le dit à la télé, c'est que ça doit être vrai ? Enfin, moi, c'est ce que j'ai toujours cru : quand c'est marqué "vu à la télé", c'est que c'est pas des carabistouilles.

    Et c'est là que je ne comprends plus parce que depuis longtemps (mais ça c'était avant), on nous disait sur tous les tons que "le travail coûte (trop) cher", "le coût du travail est exorbitant", etc...

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique