• Après l'incendie de Lubrizol..Je ne reviendrai pas sur les circonstances de l'incendie de l'usine Lubrizol de Rouen. Tant que Jacques Chirac n'était pas encore mort, chacun et chacune d'entre vous a pu suivre les péripéties dans les média. Après, le scoop a rejeté la vie quotidienne des Rouennais, leurs questions et leurs peurs légitimes, à l'arrière-plan. Loin de moi également l'idée que le risque zéro puisse exister : c'est impossible. Néanmoins, il y a quand même quelques questions à se poser quant à la gestion de cette catastrophe, ainsi que sur certaines pratiques de la préfecture et des industriels, pratiques peut-être tout à fait légales dans la législation actuelle, mais qui demanderaient sans doute à être revues.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    13 commentaires
  • Non à la 5G !On parle beaucoup de 5G en ce moment, notamment à cause des batailles entre Trump et Huawei, entre les Etats-Unis et la Chine donc, pour des histoires d'espionnage potentiel. Au même moment, les opérateurs internationaux, dont Huawei, qui se pourlèchent déjà les babines en pensant au fric qu'ils pourront se faire s'ils obtiennent les marchés, sont invités par Macron.

    Ce n'est pas du tout ce qui m'intéresse ici. Mon propos est le suivant : la 5G, comme d'ailleurs tout ce qui fonctionne avec des ondes du même type, c'est dangereux, pas seulement pour les données, mais surtout pour la santé.

    Explications :

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • La poudrière d'OrientC'était un ouvrage en 4 tomes du regretté Pierre Miquel. Ce roman racontait la campagne d'Orient de la première guerre mondiale, des Dardanelles à Salonique, les combats dans les montagnes grecques et bulgares.

    Aujourd'hui, on pourrait réutiliser le même titre pour écrire une toute autre histoire, mais tout aussi dramatique, et tout aussi explosive et porteuse de guerre, non seulement au Moyen-Orient (ce qui, même si ça se passe "loin", doit de toute manière nous interpeller) mais dans le monde entier, car, comme au bon vieux temps de la guerre froide, les États-Unis et la Russie se livrent là une guerre chaude, sans même se cacher.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • La classe se soulève : la récré est terminée ! La récré : celle dans laquelle se complaisait la classe dominante, et qui leur semblait devoir durer toujours. La classe : la nôtre, celle des salarié-e-s, des petits artisans et paysans, celle qui produit tous les jours les richesses dont elle ne profite jamais.

    Un petit prétexte ?…

    Elle s’est levée comme ça, sur un coup de tête, un prétexte : l’augmentation des taxes sur le carburant. Cela peut sembler bien faible, comme détonateur, mais cela a un sens : depuis 40 ans, la société bien pensante n’a eu de cesse de rejeter les « pauvres » en périphérie des villes ou dans les zones rurales, les éloignant des centres-villes où ils faisaient décidemment trop « tache ».

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    4 commentaires
  • Caporal Joseph DAUPHIN, Maréchal Philippe PETAINQuel est la différence entre ces deux hommes ?

    L’un était un vaillant soldat, titulaire, dès 1915, de la Croix de guerre avec palmes pour plusieurs actes héroïques, entre autres avoir ramené sur ses épaules un lieutenant gravement blessé près des barbelés de la tranchée ennemie ou bien encore avoir tenu une position jusqu'à épuisement de ses cartouches. Promu caporal, il reçut par trois fois une citation pour sa conduite exemplaire au combat[1]

    L’autre fut un collabo notoire, antisémite, anticommuniste, adepte et praticien des théories les plus réactionnaires.

    Celui-ci sera honoré par Macron, celui-là fut fusillé pour l’exemple en juin 1917

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique