• Lafarge : lettre à Estelle Grelier

    Lafarge : lettre à Estelle GrelierLa situation à la cimenterie Lafarge de Saint-Vigor d'Ymonville est au point mort. La table ronde que nous avions demandée et qui devait avoir lieu le 30 mai a été repoussée, sans date alternative, par M. Lobit, sous-préfet du Havre, en raison des "événements" (sic). Estelle Grelier, secrétaire d'état aux collectivités territoriales avait repris la main sur ce dossier, en nous court-circuitant, et devait obtenir une entrevue de l'intersyndicale avec le Ministre de l'Economie, Emmanuel Macron. Le 15 juin.

    Depuis, c'est silence radio. Le 24 juin, Jean-Paul Lecoq a envoyé une nouvelle demande de rencontre au sous-préfet. Toujours aucune réponse.

    C'est pourquoi aujourd'hui c'est moi qui prend la plume pour demander à Estelle Grelier d'organiser enfin cette table ronde, pour nous faire part des résultats de l'entrevue du 15 juin, mais aussi pour que chaque partie prenante intéressée à ce dossier puisse amener ses idées et ses solutions pour pérenniser le site et les emplois.

    Cela devient inadmissible qu'un groupe industriel qui a fait l'objet coup sur coup de deux révélations médiatiques scandaleuses continue à narguer les élus(e)s, le personnel, les collectivités territoriales et l’État pendant que le gouvernement, lâchement, fait le gros dos et espère que l'orage (un de plus !) va passer sans trop le mouiller.

    Bonne lecture :

    Lafarge : lettre à Estelle Grelier

     

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :