• Novandie à Maromme : un plan social sans fondementsTout le monde connait Mamie Nova et Bonne Maman. C'est à Maromme que l'usine NOVANDIE produit leur gamme  de yaourts brassés. Ces marques, ainsi que l'usine, appartiennent au groupe ANDROS. 

    Le 28 juin, c'est avec stupeur et révolte que les délégué-e-s au comité central d'entreprise ont appris que 2 des 5 sites français allait faire les frais d'un plan de "sauvegarde" de l'emploi (PSE) : 116 postes seraient supprimés à Maromme (63 à l'usine et 53 au siège social), et 62 autres seraient supprimés à Savigné l'Evêque dans la Sarthe.

    D'après la direction, ce plan serait dicté par une forte baisse de consommation des produits laitiers, qui entraine une perte financière importante.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Quelques fleurs...A peine élu, le 18 février 2016, j'avais rencontré, avec Céline Brulin, le comité de défense du bac de Quillebeuf ainsi que le maire de la commune au sujet du bac, menacé par un désengagement du département de l'Eure dans son financement. Voir (ou revoir) le compte-rendu de cette entrevue.

    Le 6 mai de la même année, le risque de disparition du bac étant de plus en plus palpable, j'écrivais sur ce même blog "la région doit s'engager !", et  avec mes collègues conseiller-e-s régionaux-ales de notre groupe(1), nous avons envoyé une lettre circonstanciée à Hervé Morin, pour lui demander cet engagement de la région, afin de pallier le désengagement prévisible de l'Eure, lettre que vous pouvez relire ici, dans sa version "brute".

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    1 commentaire
  • Pierre Janet : après Le Rouvray, une nouvelle victoire ! Après 26 jours de grève, après 16 jours pendant lesquels 7 membres du personnel sont restés perchés sur le toit des urgences, c'est aujourd'hui, 10 juillet 2018, une nouvelle victoire pour toute la psychiatrie, pour la santé en général.

    A l'issue d'une seconde réunion à la sous-préfecture entre la direction et l'intersyndicale, un protocole de sortie de crise a été signé.

    Même si ce protocole n'est pas parfait, les acquis sont néanmoins conséquents. Les salarié-e-s ont gagné :

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • "Pire" Janet : ça avance, mais rien n'est encore gagné !Aujourd'hui 6 juillet, la lutte des personnels de Pierre Janet a marqué un tournant : suite à une... algarade un peu forte avec le directeur de l'hôpital hier soir, une délégation du personnel a été reçue par la sous-préfecture et s'est vue proposer un certain nombre d'avancées. Certes, c'est encore loin des revendications initiales, mais il ne faut pas perdre de vue qu'avant le démarrage du mouvement c'était le règne du "cause toujours tu m'intéresses".

    Les propositions faites au personnel sont :

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • 22 juin : visite de Pierre JanetÀ la demande de l'intersyndicale, Hervé Morin, président de la région Normandie, est venu visiter l'hôpital psychiatrique Pierre Janet du Havre, vendredi 22 juin à 17h30. J'ai pu me joindre à cette visite et ainsi me rendre compte par moi-même de la situation.

    La visite commence par les urgences psychiatriques. Elle devait être impromptue, mais manifestement, la direction en avait eu vent et 5 lits supplémentaires qui étaient installés là à demeure avaient été enlevés. Là où 17 patients étaient "reçus" la veille dans deux minuscules salles d'attente vétustes, il n'y avait quasiment personne ce vendredi. Hasard ou pas ? Quoi qu'il en soit, et malgré ce calme apparent, le surpeuplement était évident :  Dans la salle de télévision, où 6 chauffeuses servent normalement à accueillir les patients qui veulent se divertir, les 6 chauffeuses en question sont regroupées, en deux rangées de 3 face à face, et servent de support à un matelas. Le reste de l'espace est occupé par un autre matelas à terre. Il n'y a donc plus de salle de télévision.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    votre commentaire