• Triste anniversaireIl y a un an jour pour jour que Salah Hamouri est emprisonné en Israël. Bien entendu, nous n'oublions pas les autres. Certain-e-s sont connu-e-s, comme Ahed Tamimi, emprisonnée depuis le 19 décembre 2017, et qui a fêté ses 17 ans en prison. Mais il y a aussi les inconnu-e-s : il y a plus de 6000 prisonniers politiques dans les geôles israéliennes, dont 62 femmes et 7 membres du Conseil Législatif palestinien.

    Depuis 1967, ce sont 850 000 palestiniens qui ont été emprisonnés par les autorités israéliennes, 1 million depuis 1948. Presque toutes les familles palestiniennes ont des membres qui ont subi des peines d’emprisonnement.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Pinel Amiens : un air, hélas, de déjà-vuLe centre hospitalier psychiatrique Philippe Pinel de Dury, près d'Amiens, est en grève depuis le 15 juin. La goutte d'eau qui a fait déborder le vase est l'annonce de la fermeture d'un quatrième service en quatre ans !

    Égrener tous les problèmes ne servirait pas à grand-chose ici, ce sont les mêmes qu'à Janet et qu'au Rouvray : chambres surpeuplées (2 par chambre individuelle, 4 par chambre double), 26 patients pour 2 soignant-e-s, etc... On sait que la psychiatrie est le parent pauvre de la santé en France. Et lorsqu'on voit la richesse des autres secteurs, ça fait peur.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Novandie à Maromme : un plan social sans fondementsTout le monde connait Mamie Nova et Bonne Maman. C'est à Maromme que l'usine NOVANDIE produit leur gamme  de yaourts brassés. Ces marques, ainsi que l'usine, appartiennent au groupe ANDROS. 

    Le 28 juin, c'est avec stupeur et révolte que les délégué-e-s au comité central d'entreprise ont appris que 2 des 5 sites français allait faire les frais d'un plan de "sauvegarde" de l'emploi (PSE) : 116 postes seraient supprimés à Maromme (63 à l'usine et 53 au siège social), et 62 autres seraient supprimés à Savigné l'Evêque dans la Sarthe.

    D'après la direction, ce plan serait dicté par une forte baisse de consommation des produits laitiers, qui entraine une perte financière importante.

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    votre commentaire
  • Quelques fleurs...A peine élu, le 18 février 2016, j'avais rencontré, avec Céline Brulin, le comité de défense du bac de Quillebeuf ainsi que le maire de la commune au sujet du bac, menacé par un désengagement du département de l'Eure dans son financement. Voir (ou revoir) le compte-rendu de cette entrevue.

    Le 6 mai de la même année, le risque de disparition du bac étant de plus en plus palpable, j'écrivais sur ce même blog "la région doit s'engager !", et  avec mes collègues conseiller-e-s régionaux-ales de notre groupe(1), nous avons envoyé une lettre circonstanciée à Hervé Morin, pour lui demander cet engagement de la région, afin de pallier le désengagement prévisible de l'Eure, lettre que vous pouvez relire ici, dans sa version "brute".

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    1 commentaire
  • Pierre Janet : après Le Rouvray, une nouvelle victoire ! Après 26 jours de grève, après 16 jours pendant lesquels 7 membres du personnel sont restés perchés sur le toit des urgences, c'est aujourd'hui, 10 juillet 2018, une nouvelle victoire pour toute la psychiatrie, pour la santé en général.

    A l'issue d'une seconde réunion à la sous-préfecture entre la direction et l'intersyndicale, un protocole de sortie de crise a été signé.

    Même si ce protocole n'est pas parfait, les acquis sont néanmoins conséquents. Les salarié-e-s ont gagné :

    Lire la suite...

    Partager via Gmail

    votre commentaire